Trans plus gastronomique que all you can eat, 92130

Oui, une transgene en campagne, ça existe. J’en suis la preuve vivante. Mon nom est Brillantine, j’habite dans les environs de Privas, 07000 en Ardèche. Certains pourraient croire qu’il est difficile pour une femme trans de vivre en campagne puisque les gens ont tendance à avoir la réputation d’être plus, comment dire, arriérés ou plutôt intolérants envers la nouveauté ou ce qui sort de l’ordinaire. Alors une femme à pénis serait certainement perçu comme inacceptable ! Peut-être, mais à vrai dire, je m’intègre très peu avec la vie sociale ici puisque j’intéragie très peu avec mes voisins. C’est la première fois de ma vie que je suis pas en appartement et que je n’ai pas à croiser mes voisins dans le hall ou les escaliers. Je dirais même que c’est plsu facile de vivre en paix ici et que je vis moins de jugements ici. Je croise moins de gens et ceux que je vois sont sympathiques.

Alors sommes toute je suis heureuse ! La solitude me pèse un peu, mais c’est rien de trop grave. J’ai fait ce changement à 33 ans après avoir réalisé que j’avais besoin d’encore plus de changements. Parlant de changement et de nouveauté. C’est pourquoi je publie ici. D’abord dans l’espoir de trouver un ou plusieurs correspondants pour discuter et échanger un peu plus en privé. Si vous voyez ce que je veux dire. Réalistement, je n’ai pas l’espoir de trouver l’amour. Ou plutôt, je préfère ne pas me faire de faux espoirs. Mais je reste très ouverte puisque mon idéal serait de rencontrer un homme et de vivre une belle relation d’amour en étant établie dans une belle maison de campagne. Une femme trans peut bien rêver ? Au plaisir de vous rencontrer sur le site.


Dial et rencontre gratuite avec Brillantine de Privas