Le brunch du compromis, transgenre La gaude 06610

Un homme qui n’aime pas aller bruncher ne pourra jamais être mon petit ami. C’est un rituel pour moi. Rien ne sonne plus dimanche pour moi que d’ailler au brunch. C’est un moment parfait ! Si j’ai trop fait la fête le samedi soir, je peux faire la grasse mâtinée sans manquer cette occasion, mais aussi avoir un repas copieux pour récupérer. Et si je me lève tôt, j’ai une bonne partie de la journée pour faire mes trucs pressants avant de décompresser devant une omelette et un mimosa ! Mon cocktail de prédilection ! J’en ai même fait mon pseudo. Et en plus, c’est une occasion idéale pour voir mes amies, elles qui sont normalement toujours avec leurs copains. Ou pire, ceux-ci les accompagnent au brunch. Je vais régulièrement sur Nice pour trouver des endroits où bruncher. J’habite à 10 km sur La Gaude 06610 dans les Alpes-Maritimes. Ou encore je vais sur Grasse.

Je dis pire puisque je me retrouve alors seule. Encore une fois. Célibataire. J’ai beau avoir essayé de me faire caser auprès d’un des potes de ces mecs, impossible ! Je suis transgenre alors je ne suis pas le type de meuf auquel les hommes rêves. Et si oui, pas pour les bonnes raisons ! Pour moi, l’extostime d’une nuit de découverte ne compte pas. Ajoutez à cela que j’aurai bientôt 35 ans. Du coup, je me corrige, aimer les brunchs n’est pas une obligation pour vous. Mais, j’ai besoin d’un mec qui m’aime assez pour endurer un brunch avec moi en tête à tête, et peut-être à quelques reprises avec mes amies. Une concession à son amoureuse quoi ! Comme j’en ferais pour vous pour ce qui concerne le foot ou ce qui vous passionne. C’est cela être en couple non ?


Dial et rencontre gratuite avec Mimosa de La Gaude